Rencontre autour de la collection Fictions d’Europe

En partenariat avec le Théâtre du Nord, l’École du Nord, les éditions La Contre Allée et Action culture (université Lille 3).

Des lectures d’extraits de ces textes sont présentées au Théâtre du Nord par Lola Haurillon, Ulysse Bosshard et Baptiste Dezerces, élèves-comédiens de l’École du Nord, en présence d’Arno Bertina, de Christos Chryssopoulos et d’Anne-Laure Brisac. Lectures suivies de discussions animées par Céline Telliez, Constantin Bobas, Jean-Max Colard et Sarah Carmo.
Entrée gratuite, sur réservation au 03 20 14 24 24.

FICTIONS D’EUROPE
La Maison européenne des sciences de l’homme et de la société et les éditions La Contre Allée ont invité des auteurs européens à produire des récits de fiction et de prospective sur les fondations et refondations européennes.
Ce projet a donné le jour à la collection Fictions d’Europe dans laquelle viennent de paraître trois textes:

Arno Bertina | Des lions comme des danseuses

Christos Chryssopoulos | Terre de colère (traduction: Anne-Laure Brisac)

Gonçalo M. Tavares | Berlin, Bucarest-Budapest : Budapest-Bucarest (traduction: Dominique Nédellec)


Arno Bertina publie son premier roman, Le dehors ou la migration des truites, chez Actes Sud en 2001. Paraîtront ensuite Appoggio (Actes Sud, 2003) et Anima motrix (Verticales, 2006), ces trois livres pouvant être lus comme un triptyque. En marge, il va initier de nombreuses collaborations avec des photographes, ou au sein du collectif Inculte. Je suis une aventure, son dernier roman, est paru en 2012 chez Verticales.

Christos Chryssopoulos est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages souvent distingués en Europe et aux États-Unis. Membre du Parlement culturel européen (ECP), il est aussi fondateur du festival littéraire Dasein, qui réunit tous les ans à Athènes écrivains et artistes de la scène internationale. Il est traduit en cinq langues.

Anne-Laure Brisac a toujours choisi les textes et les auteurs qu’elle traduit. Parmi eux, Christos Chryssopoulos, avec qui elle a partagé en 2013 le Prix Laure-Bataillon pour Une lampe entre les dents (Actes Sud). C’est aussi en 2013 qu’elle crée la maison d’édition Signes et balises.

Gonçalo M. Tavares ne cesse de publier des romans, recueils de poésie, essais, pièces de théâtre, contes et autres ouvrages inclassables. Il a été récompensé par de nombreux prix nationaux et internationaux. Apprendre à prier à l’ère de la technique (Viviane Hamy, 2010) a reçu le prix du meilleur livre étranger - Hyatt Madeleine.

Dominique Nédellec s’est spécialisé dans la traduction des littératures portugaise et brésilienne après avoir occupé différents postes dans le secteur du livre. Il est notamment le traducteur d’António Lobo Antunes.

Constantin Bobas est professeur en études néo-helléniques à l’université Lille 3 et membre du Centre d’études en civilisations, langues et littératures étrangères (CECILLE). Ses travaux portent sur la réception de l’Antiquité grecque à l’époque contemporaine, la littérature et la culture néo-grecques, l’anthropologie culturelle des mondes méditerranéens.

Jean-Max Colard est maître de conférences à l’université Lille 3 où il enseigne et étudie la littérature contemporaine, notamment dans ses relations avec l’art contemporain. Également critique d’art, commissaire d’expositions (Duras Song, BPI Paris, 2014) et auteur, il a récemment publié L’exposition de mes rêves (2014) et Une littérature d’après – Cinéma de Tanguy Viel (2015).

Vidéos de la même Collection