Prévention des risques psychosociaux : quand le diagnostic organisationnel participe d’une amélioration – Christine Jeoffrion

L’objectif de cette présentation est, au travers d’exemples, de montrer que la méthodologie mixte et participative utilisée lors de diagnostics psycho-socio-organisationnels participe du processus de prévention des RPS en favorisant la mise en évidence des origines diverses des RPS, et en permettant que les préconisations soient co-construites tout au long du diagnostic, ce qui est essentiel pour la pérennité des actions qui seront mises en place. Le diagnostic constitue souvent en lui-
même une amélioration de la QVT.

Jeoffrion Christine, MCF HDR – Psychologie sociale, du travail et des organisations, U Nantes

https://www.univ-lille3.fr/actualites/?actu=15426&theme=2

Vidéos de la même Collection