LES FRONTIÈRES SONT-ELLES LA SOURCE DES CONFLITS ACTUELS AU MOYEN-ORIENT ?

Les Rendez-vous de l’Histoire du monde arabe
L’.lnstitut du monde arabe-Tourcoing et l’Université Lille 3 s’associent aux Rendez-vous de !’Histoire du monde arabe, organisés par l’IMA Paris. Historiens, géographes et géopolitologues spécialistes du monde arabe déclinent la thématique de cette troisième édition : « Frontière(s) ».

Béatrice Giblin, géopolitologue spécialiste des conflits autour des territoires, Université Paris VIII.

Nora Seni, chercheur à l’Institut Français de Géopolitique, ancienne Directrice de l’Institut français d’Etudes anatoliennes, à Istanbul.
Animée par Charles Tenenbaum, géopolitologue, maître de conférences à Sciences-Po Lille.

Au Moyen-Orient, l’exemple toujours cité de frontières sources de conflits est celui des frontières issues des accords (secrets) Sykes-Picot entre la France et le Royaume-Uni sur le partage des provinces arabes ottomanes. De plus, la reconnaissance d’Israël, Etat créé sur les terres palestiniennes, a encore augmenté la potentialité des conflits dans la région. Pour autant est ce qu’un nouveau découpage des frontières pourrait y mettre fin ?

Vidéos de la même Collection