« Il est indispensable que nous ayons sous les yeux un tableau exact et fidèle »

Statistiques coloniales | Sous la présidence d’Andrea Bréard (EST, Université Paris Sud)

« Il est indispensable que nous ayons sous les yeux un tableau exact et fidèle » : maitriser l’espace et administrer l’Empire colonial à travers les colonnes du tableau de recensement. (Antilles, 1763-1804)

Fanny Malègue (INED & Centre d’études nord-américaines, EHESS)

Alors que la France métropolitaine n’est pas recensée in extenso avant l’ère napoléonienne, des recensements sont réalisés de manière minutieuse et très régulière sur les territoires ultra-marins, et ce, dès le début de l’expansion coloniale, démontrant, d’une part, que la Couronne n’ignore pas les intérêts d’un recensement exhaustif de la population, et, d’autre part, qu’elle est capable d’utiliser cet outil aux confins de l’Empire, à des kilomètres du coeur administratif et politique du royaume.
L’enjeu de cette communication serait donc de comprendre ce que permettent les recensements, et pourquoi le recensement s’impose comme l’outil favori de la gouvernementalité royale outre-mer.

Vidéos de la même Collection