De la couleur en data design, par David Bihanic

Toute représentation graphique de données présuppose dans sa conception l’affectation de variables de représentation à certains ‘attributs visuo-graphiques’ de composition ; parmi les plus usités d’entre eux citons la forme, la figure (ou motif, symbole), la taille (d’une forme, d’une figure), la ligne, le point, le bord (pourtour d’une forme ou figure), le contour (ligne limitant l’extérieur de l’intérieur d’une forme, d’une figure), la texture (propriété d’aspect d’une surface) mais également la couleur ou bien encore la valeur/ saturation (clarté d’une couleur), etc. — on dénombre seize principaux attributs. Dans le cadre de cette intervention, nous nous pencherons plus

Designer fondateur de l’agence de création FXDESIGNSTUDIO (FXDS) et maître de conférences à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis — responsable pédagogique du master « création & ingénierie numérique » et également directeur adjoint du laboratoire CALHISTE (EA 4343, Cultures, arts, littératures, histoire, imaginaires, sociétés, territoires, environnement), David Bihanic examine les différents

avant sur les divers ‘emplois’ de l’attribut couleur en data design. Nous montrerons que celui-ci se place au premier plan de toute représentation- visualisation graphique de grandes masses de données ouvrant à l’aperception des expressions d’ensemble (perception et compréhension de la distribution/disposition structurelle des données au sein de l’espace de représentation).

paradigmes de visualisation et de manipulation de larges ensembles de données (data design). Recourant à l’analyse esthétique cognitive des organisations visuo-graphiques de l’information, il sonde de nouvelles pistes et opportunités de conception créative (procédés/techniques/ modèles/systèmes de représentation et d’exploration de données) augurant une plus grande plus-value de traitement ‘utilisateur’.

Vidéos de la même Collection