Corinne CRISTINI Maître de Conférences à l’Université Paris Sorbonne

« Étude des Désastres de la guerre : entre fantasmagories et visions pré-photographiques. Autour du corps violenté »

 

Il s’agit de revisiter le corpus des Désastres de la guerre et la problématique de la dénonciation de l’horreur, notamment de la violence exercée sur les corps, en considérant deux aspects chez Goya qui participent d’une esthétique moderne et transgressive, d’une part, l’art de la fantasmagorie et d’autre part, un « nouveau regard » que l’on pourra qualifier de « pré-photographique ».

Vidéos de la même Collection